Les mesures contre les vols avec armes à feu...

Publié le 10 Février 2009

La délinquance de proximité a baissé de 6,3% en 2008. Ce sont 103 000 victimes potentielles qui ont ainsi été épargnées.

Malgré ces bons résultats, les vols avec armes à feu, réelles ou supposés, sont en hausse de 15%. Ce phénomène,qui concerne malheureusement le plus souvent les petits commerces et moyennes surfaces, et majoritairement franciliens (ils représentent 45% des vols à main armée du territoire national). Le Val-de-Marne n'est bien sûr pas épargné.

C’est afin de donner les moyens aux forces de sécurité de lutter plus efficacement contre cette forme de délinquance que Michèle ALLIOT-MARIE, Ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales a présenté jeudi 5 février un plan pour lutter contre les vols à main armée dans les commerces de proximité.


I. Des actions de prévention


Des conseils d’agencement des lieux et de comportement en cas de vols à main armée seront mis en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur et sur ceux des Préfectures. Ces conseils permettront d’aider les commerçants à se protéger et à apprendre les réflexes à adopter pour la conservation de traces et d’indices exploitables par la Police Technique et Scientifique.


Localement, les policiers et gendarmes « référents sûreté » -qui existent d’ores et déjà dans les brigades de gendarmerie et les commissariats de police- vont décliner ces principes de sécurité auprès des professionnels demandeurs en se rendant sur le terrain ou en organisant des réunions par branche d’activité professionnelle.


Ces policiers et gendarmes référents sûreté interviendront également dans le processus d’installation des systèmes de vidéoprotection afin de renforcer l’implantation des caméras dans les endroits les plus adaptés.


Les mesures prises à l’initiative de Michèle ALLIOT-MARIE, et en particulier le décret du 22 janvier 2009, ont par ailleurs facilité l’installation des systèmes de vidéoprotection. Les petits commerces bénéficient à présent d’une procédure simplifiée (moins de documents à remplir) et de délais de réponse réduits de la part de l’administration.



II. Renforcement de l’implication opérationnelle des forces de sécurité


Les opérations de contrôles fixes seront intensifiées sur des points stratégiques de circulation ou dans des quartiers ciblés, avec des passages devant les commerces sensibles.


Des opérations de contrôles de deux-roues, principaux moyens de locomotion des auteurs de vols à main armée, seront plus régulièrement organisées et coordonnées entre plusieurs départements contigus, sur des axes majeurs.


Des opérations « Anti vols à main armée » seront réalisées de façon répétée sur des points restreints et changeants afin d’insécuriser les délinquants dans leurs déplacements, leurs préparations, leurs repérages, leurs passages à l’acte.


III. Renforcement de l’aide aux victimes


Le vol à main armée n’est pas seulement une atteinte aux biens. C’est avant tout une atteinte à la personne, à son intégrité physique et psychologique.


Sous le pilotage de la « Délégation aux victimes » du ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et Collectivités territoriales, des correspondants départementaux animent une politique locale avec les associations spécialisées.


Pour améliorer l’accueil, vingt postes supplémentaires de psychologues seront créés, venant ainsi s’ajouter aux vingt-huit déjà en poste dans les commissariats.


Parallèlement, ce sont près de 150 personnes ou points d’accueil d’associations d’aide aux victimes qui sont installées dans les locaux des forces de l’ordre.


Dorénavant, dès lors qu’une victime de vol à main armée se fera connaître, un contact sera pris avec les psychologues ou chargés d’accueil afin d’organiser une éventuelle rencontre. Toutes les victimes sont par ailleurs informées, à l’occasion du dépôt du récépissé de dépôt de plainte, des coordonnées d’une association d’aide aux victimes. Un contact sera désormais également pris avec cette association afin de la sensibiliser sur la situation.

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Assemblée nationale

Repost 0
Commenter cet article