Comparaison des principales propositions de Nicolas SARKOZY et de son adversaire pour le second tour des élections présidentielles

Publié le 30 Avril 2012

 

images-copie-2

Le 6 mai, les Français seront face à un choix crucial pour l’avenir de notre pays. En cette

période de crise, la France n’a pas le droit à l’erreur.

 

Voter pour Nicolas Sarkozy, c’est le choix d’une France forte qui conserve la maîtrise de son

destin. C’est le choix du travail, du mérite, de la responsabilité et de l’autorité.

 

Voter pour François Hollande, c’est le choix d’une France faible qui tombera dans le déclin.

C’est le choix de l’assistanat, de la dette, de l’égalitarisme et du multiculturalisme.

 

 

Nicolas Sarkozy est l’homme de la situation.

 

 

 

Durant 4 années de crise, Nicolas Sarkozy a montré qu’il a le courage d’agir pour protéger la France et les Français.

 

François Hollande n’a pas la carrure pour être Président de la République.

 

Le seul bilan en 30 ans de vie politique de François Hollande c’est d’avoir fait du PS « un grand cadavre à la renverse » et d’avoir ruiné la Corrèze : qui croit sincèrement qu’il serait raisonnable de lui confier la responsabilité de l’avenir de la France ?

Nicolas Sarkozy veut revaloriser le travail et le pouvoir d’achat.

 

Nicolas Sarkozy veut que les bénéficiaires du RSA travaillent au moins 7 heures par semaine.

 

Nicolas Sarkozy veut conserver les exonérations des heures supplémentaires et l’exonération des droits de succession.

 

Nicolas Sarkozy veut baisser les cotisations des salariés de 4 milliards € pour augmenter

leurs salaires nets.

François Hollande est pour l’assistanat et le matraquage fiscal des classes moyennes.

 

François Hollande veut augmenter les allocations sociales sans contrepartie.

 

François Hollande veut les supprimer.

 

 

             

François Hollande veut augmenter les cotisations des salariés de 2,5 milliards pour financer le retour à la retraite à 60 ans.

Nicolas Sarkozy veut protéger les emplois en baissant le coût du travail et aidant les

PME.

 

 

 

Nicolas Sarkozy propose de baisser de 13 milliards € les cotisations sur le travail pour protéger 14 millions d’emplois et lutter contre les délocalisations.

 

Pour les PME, Nicolas Sarkozy veut compenser toute création d’une norme par la suppression de deux normes anciennes.

François Hollande risque de créer du chômage en augmentant le coût du travail

et en mettant des bâtons dans les roues des PME.

 

François Hollande veut augmenter de plus de 7,4 milliards le coût du travail, c’est l’accélération assurée de la désindustrialisation de la France et des délocalisations…

 

François Hollande veut augmenter les cotisations pour les entreprises qui emploient en CDD et en intérim comme le font souvent les PME.

Nicolas Sarkozy s’engage à réduire la dette et les dépenses publiques pour que la

France ne dépende pas des marchés financiers.

 

Nicolas Sarkozy s’est engagé à ce que la France ait zéro déficit en 2016.

 

 

 

 

Nicolas Sarkozy veut poursuivre le non remplacement d’un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite.

François Hollande choisit la dette.

 

 

 

 

François Hollande a dit que « s’il n’y a pas de croissance, nous n’atteindrons pas les objectifs de réduction des déficits publics. » (RTL, 1er février 2012.)

 

François Hollande veut embaucher 65 000 nouveaux fonctionnaires.

Nicolas Sarkozy fait le choix du nucléaire pour préserver notre indépendance énergétique et le pouvoir d’achat.

François Hollande veut démanteler notre industrie nucléaire.

Nicolas Sarkozy incarne l’autorité et la fermeté.

 

Nicolas Sarkozy veut 80 000 places de prisons.

 

 

 

 

Nicolas Sarkozy veut limiter les remises de peine automatiques.

 

 

 

 

Nicolas Sarkozy refuse toute dépénalisation des drogues à commencer par le cannabis.

François Hollande le laxisme.

 

François Hollande propose de faire sortir

de prison un délinquant pour en incarcérer un autre.

 

François Hollande veut supprimer les peines planchers pour les multirécidivistes et la rétention de sûreté pour

les criminels les plus dangereux.

 

François Hollande et la gauche ouvrent la porte à la dépénalisation du cannabis.

Nicolas Sarkozy protège la laïcité et nos valeurs républicaines.

 

Nicolas Sarkozy a interdit le port de la burqa.

 

Nicolas Sarkozy réaffirme le lien indéfectible entre droit de vote et nationalité.

François Hollande cède au communautarisme.

 

 

François Hollande n’a pas voté cette loi.

 

François Hollande veut donner le droit de vote aux étrangers pour séduire le vote

communautariste.

Nicolas Sarkozy veut diminuer l’immigration.

 

Nicolas Sarkozy veut renforcer les frontières européennes, s’il le faut par la sortie des

accords de Schengen, pour diviser par deux le nombre d’immigrés qui entrent en

France.

 

Nicolas Sarkozy veut que les étrangers aient résidé 10 ans et travaillé 5 ans en France

pour bénéficier du RSA.

François Hollande veut l’augmenter.

 

François Hollande veut régulariser les clandestins.

 

 

 

 

 

François Hollande veut supprimer le ticket d’entrée de 35 euros

pour bénéficier de l’Aide Médicale d’Etat (AME).

Nicolas Sarkozy veut protéger les familles et parier sur l’éducation. A l’inverse de François Hollande, Nicolas Sarkozy veut conserver les règles fondamentales de notre politique familiale : allocations et quotient familial.

 

Nicolas Sarkozy veut accroître la présence des professeurs en dehors des heures de cours

pour soutenir les élèves en difficulté.

François Hollande les déstabiliser et refuse de réformer l’école.

 

 

 

 

 

François Hollande se contente de vouloir 60 000 professeurs supplémentaires.

Nicolas Sarkozy veut rendre la parole au peuple par référendum chaque fois qu’il y aura un blocage.

François Hollande veut tout faire arbitrer par les syndicats.

 

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Débats

Repost 0
Commenter cet article