Décision du Conseil municipal de Villiers-sur-Marne sur la réforme des rythmes scolaires

Publié le 13 Février 2013

La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école qui sera présentée fin janvier 2013 en conseil des ministres, prévoit entre autres dispositions, une modification des rythmes scolaires à l’école primaire en :

-        -   allégeant la journée d’enseignement à 5h30 maximum

-        -  étalant la semaine sur 9 demi-journées (la demi-journée d’école supplémentaire est prévue le mercredi matin), sur 24 heures d’enseignement hebdomadaire.

 

images-copie-1.jpg

 

Cette modification va entraîner un engagement accru des communes dans les accueils périscolaires mais aussi dans des projets éducatifs visant à articuler au mieux les temps de vie des enfants entre école, activités extrascolaires et vie familiale.


La réforme doit débuter dès septembre 2013. Néanmoins un dispositif dérogatoire est prévu pour les communes qui souhaitent la voir engager en septembre 2014. Pour ce faire, ces dernières sont invitées à proposer leur projet à l’avis du Directeur Académique des Services de l’Education Nationale avant le 31 mars 2013.

Une telle réforme implique que notre commune élabore un plan d’action en concertation avec les représentants des parents d’élèves, des enseignants, des associations et autres intervenants impliqués dans les différents temps de vie des enfants, que ce plan d’action soit validé en regard des moyens disponibles et à mettre en œuvre, sous la forme d’un projet éducatif territorial.


Cette réforme répond à l’intérêt des élèves et reçoit un avis de principe favorable de la commune. Cependant, une telle démarche peut difficilement être envisagée dans le délai imparti par l’Etat, à savoir élaborer avant mai 2013 un projet qui consiste à organiser et à réformer l’ensemble des secteurs d’activité comme la culture ou encore le sport afin de permettre une prise en charge des enfants sur les temps pédagogiques et périscolaires.


Par ailleurs, les communes sont en attente des textes réglementaires qui doivent préciser l’organisation du temps d’enseignement scolaire et des activités pédagogiques complémentaires dans le 1er degré ainsi que les dispositions à intégrer au projet éducatif territorial.

 

Le Conseil municipal a adopté le principe d’un engagement non anticipé pour la commune de Villiers-sur-Marne dans la réforme des rythmes scolaires à l’école primaire, c'est-à-dire en 2014.

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Mairie

Repost 0
Commenter cet article