La prévention à l'école maternelle : rétablissons la vérité

Publié le 14 Octobre 2011

logo BFM TVLe 12 octobre dernier, une agence de presse spécialisée dans les informations relatives à l'éducation divulguait un document de travail du ministère de l'Education nationale.

 

Lors d'un débat que j'ai eu sur la chaine BFM TV le 13 octobre dernier, j'ai tenu a rétablir certaines vérités occultées par les polémiques qui nourrissent les craintes :

 

Ce document de travail, non finalisé et n'ayant rien de définitif, a pour objectif de devenir un guide pédagogique pour les enseignants, comme il en existe beaucoup d'autres. Il propose des outils pour leur permettre d'identifier ou de reconnaître les fragilités des élèves qui rencontrent des difficultés dans l'apprentissage des enseignements fondamentaux (language, motricité, conscience phonologique, comportement à l'école) et de les aider, dès la grande section de maternelle.

 

C'est un outils complémentaires au bilan des acquis déjà prévu par la circulaire sur le livret scolaire de 2008 ainsi qu'au protocole d'évaluation en maternelle déjà existant sur Eduscol.

 

L'objectif étant de prévenir l'échec scolaire et les discriminations.

 

s'agissant le deuxième point qui  a fait réagir, les évaluations. Il ne s'agit aucunement d'épreuves à passer, de tests ou de notations comme certains l'ont cru. Il n'y aura aucune remontée nationale et ca ne sera pas inscrit dans le livret scolaire.

 

Il faut toutefois convenir qu'une maladresse a été commise lors de la rédaction de ce document de travail, certains termes employés étant porteurs d'une connotation négative totalement opposée à la finalité du dispositif. Le document divulgué n'étant pas définitif il est certain que cela sera corrigé.

 

Ce dispositif de personnalisation est un outil proposé aux enseignants afin de lutter contre les difficultés que recontrent certains enfants.

 

 

 

 

 

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Assemblée nationale

Repost 0
Commenter cet article