Le Premier ministre annonce l’annulation de la loi sur le logement social avant que les sages du conseil constitutionnel n’aient pris leur décision : quel amateurisme scandaleux !

Publié le 24 Octobre 2012

md0.libe.com.jpg  

C’est l’affolement général à Matignon !

 

Après sa perte de sang froid hier dans l’hémicycle, les annonces sur rapport Galois qui n'a pas encore été remis, le Premier Ministre a aujourd’hui annoncé la censure du texte sur le logement social alors qu’il n’a pas encore été étudié par le Conseil constitutionnel.

 

Cette annulation prévisible est un véritable camouflet pour le gouvernement car il est rarissime que l’intégralité d’un texte soit annulé.

 

Au-delà de la forme qui est scandaleuse car le Gouvernement ne respecte pas l’indépendance de cette institution, nous ne pouvons que nous réjouir que ce texte, considéré par tous comme une « véritable bétise » car il ne solutionne pas les vrais problèmes du logement, soit annulé. 


C’est un nouveau cafouillage qui démontre une nouvelle fois encore l’amateurisme de ce gouvernement  qui agit dans la précipitation, sans préparation ni concertation.

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Assemblée nationale

Repost 0
Commenter cet article