Lettre aux riverains du chantier de la rue du Bois Saint Denis

Publié le 14 Décembre 2011

Chère Mademoiselle, chère Madame, cher Monsieur,

 

Permettez-moi tout d’abord de bien vouloir m’excuser pour les désagréments occasionnés, mardi 6 décembre, par l’évacuation de votre quartier.

 

La décision, que j’ai prise, a été dictée par la volonté qui était la mienne de vous protéger d’un risque aussi minime soit-il de glissement d’un bâtiment jouxtant le chantier.

 

Que s’est-il réellement passé ce jour là ?

Aux environs de 17h00, une averse d’une rare violence et de courte durée a provoqué un glissement de terre, non pas à l’intérieur du chantier, mais à côté, en contrebas de l’immeuble attenant.

Cet immeuble, frappé d’une décision de péril, risquait de tomber sur la grue du chantier et de la faire basculer.

J’ai donc immédiatement pris la décision, avec les experts envoyés sur place par le Préfet, de faire évacuer tout le secteur autour du périmètre de la grue.

Avec le préfet, nous avons ensuite ordonné la démolition du bâtiment en cause et ainsi écarté tous risques de déstabilisation de la grue.

 

Depuis, que s’est-il passé ?

Des experts judiciaires ont été mandatés pour statuer sur la situation et l’avenir du chantier.

Compte-tenu de la démolition de l’immeuble, ils ont considéré qu’il n’y avait désormais plus aucun danger.

 

Nous avons donc décidé d’autoriser la poursuite les travaux en imposant à l’opérateur d’accélérer la réalisation des fondations du futur immeuble.

 

Voilà les explications que je tenais à porter à votre connaissance.

 

Soyez également assurés de mon total soutien dans ce malheureux épisode de la vie de votre quartier qui peut aspirer désormais à vivre dans la sérénité.

 

Je reste bien évidemment à votre entière disposition pour vous donner les explications complémentaires que vous souhaiteriez obtenir.

 

Tout en vous souhaitant de passer d’excellentes fêtes de fin d’année, je vous prie de croire, chère Mademoiselle, chère Madame, cher Monsieur, à l’assurance de mon fidèle dévouement.

 

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Mairie

Repost 0
Commenter cet article