Message de François FILLON suite aux résultats des élections internes de l'UMP: "De tout coeur, merci à chacun, merci à vous tous"

Publié le 21 Novembre 2012

Mes amis,index-copie-1.jpg

 

Par ce message, je souhaite adresser à tous les adhérents de l’UMP, quel que fut leur vote, l’expression de mon profond respect.

Malgré l’échec de la présidentielle et des législatives, vous n’avez pas baissé les bras. Vous avez été des dizaines de milliers à participer à nos réunions et à aller voter dans des conditions parfois difficiles. Vous méritez tous un grand coup de chapeau.

 

Avec mes équipes, nous avons mené une belle campagne, pleine de solidarité et d’espoirs partagés, mais la victoire n’est pas au rendez-vous.

Je le regrette pour mon parti et pour mon pays, mais j’ai pris acte du résultat. L’unité de l’UMP m’est apparue plus importante que les critiques qui entourent l’organisation d’un scrutin qui a révélé ses défaillances.

 

J’assume mes choix, j’assume la campagne que j’ai faite qui avait sa cohérence et son honneur. A ceux qui m’ont apporté leur suffrage, je dis avec affection, merci de m’avoir soutenu !

J’ai été touché par votre confiance. Avec moi, vous vous êtes engagés dans un combat dont nous savions qu’il serait difficile. Vous avez été formidables de vaillance, de responsabilité et de dévouement. Sans vous, sans les bénévoles qui m’entouraient et les élus qui m’ont épaulé, jamais je n’aurais pu mener cette campagne.

 

A ceux qui n’ont pas voté pour moi, je dis que leur choix m’impose plus de gravité encore. A ceux qui furent à mes côtés, je demande d’avancer sans rancune ni déception. Nous avons fait notre devoir et défendu nos convictions avec une force qui, je le crois, transcende l’actualité immédiate.

Nos principes et nos idées germeront dans le cœur et l’esprit de tous ceux, militants, sympathisants et électeurs, qui nous ont suivis avec estime et confiance. Chaque jour qui passe renforce ma certitude que notre pays est en train de décrocher et que le redressement national devra s’imposer.

 

Je leur demande de ne jamais oublier ce qui a fondé l’essentiel de notre engagement : je veux parler de cette volonté de servir la France, avec vérité et avec le désir de rassembler nos concitoyens. Je vous renouvelle ma conviction qu’à l’avenir, le parti vainqueur sera celui qui unira les Français pour les aider à se dépasser.

Soyez fiers d’être français. Souvenez-vous que notre parti c’est d’abord notre pays ! C’est pour lui que je me suis engagé dans cette campagne et c’est pour lui que je continuerai avec vous à faire entendre ma voix. Je ne lâche pas !

 

Je continuerai de porter les idées auxquelles je crois.

Il y a bien des façons d’aller de l’avant pour servir son pays. Nous aurons l’occasion d’en reparler ensemble.

 

De tout cœur, merci à chacun, merci à vous tous.

 

François Fillon

 

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Débats

Repost 0
Commenter cet article