Villiers-sur-Marne signe l'accord cadre du contrat de développement territorial de Villiers-Bry-Champigny-Chennevières

Publié le 21 Mars 2012

2012-03-21 VM Leroy CDT Champigny 017 PhotoReduktoSignature-accord-cadre-21-03-2012-1179.JPG

 

C'est un grand jour pour notre ville : Maurice Leroy, Ministre de la Ville; Daniel CANEPA, Préfet de la Région Ile de France; Etienne GUYOT, Président du Directoire de la Société du Grand Paris; Pierre DARTOUT, Préfet du Val de Marne; Christian FAVIER, Président du Conseil Général du Val de Marne; René DESSERT, Président de la Communauté d'Agglomération du Val de Marne; Jean Pierre SPILBAUER, Maire de Bry sur Marne; Dominique ADENOT, Maire de Champigny sur Marne; Bernard HAEMMERLE, Maire de Chennevières sur Marne et moi-même avons signé l'accord cadre du futur contrat de développement territorial des villes de Villiers, Bry, Champigny et Chennevières.

 

Pour lire mon discours, cliquer ici : DISCOURS SIGNATURE ACCORD CADRE -21 MARS2012 DISCOURS SIGNATURE ACCORD CADRE -21 MARS2012

 

Ce document permet de définir les objectifs qui nous apparaissent essentiels pour le développement de nos territoires à l'horizon de 2030 et ce, dans le cadre de la construction de future gare du Grand Paris Express :

 

1. Une mobilité exemplaire

 

L’interconnexion avec le RER E constitue un élément fondamental du futur pôle multimodal autour de la gare Villiers-Bry-Champigny. A cet égard, il est primordial que tous les acteurs s’engagent à ce que le maillage existe dès l’ouverture de la station.

Le rabattement des bus vers cette gare est aussi un enjeu majeur car il permettra aux usagers de tous les quartiers de la ville, notamment les plus excentrés, de l’atteindre en un temps minimum et dans le respect de l’environnement, comme y vite invite le cluster de la ville durable.

 

2. Un développement économique ambitieux

 

L’implantation de la gare permet le développement d’un potentiel foncier de près de 104 hectares mobilisables immédiatement. L’aménagement de la Voie de Desserte Orientale (VDO) constitue une inestimable opportunité d’aménagement. L’objectif est bien sûr, d’une part, d’encourager de nouvelles entreprises à s’implanter sur notre territoire afin de rapprocher les emplois de nos habitants ; et d’autre part de favoriser l’essor de nos entreprises locales en les incitants à se tourner vers les secteurs de la ville durable.

Ces efforts devront être accompagnés d’un véritable plan de formation à dimension intercommunale et d’un partenariat entre les communes pour que toutes les populations bénéficient de ces nouveaux emplois.

 

3. Un cadre de vie et des services de qualité

 

Le CDT est l’occasion de remplir les objectifs de logement portés par l’Etat et qui permettront de remédier aux difficultés actuelles de nos habitants en termes de résidence.

Mais cette attractivité liée au nouveau transport, à la création d’emplois et à l’offre de logement ne doit pas empêcher de prévoir les futurs équipements nécessaires à l’accueil des nouvelles populations. En ces temps de contraintes budgétaires, l’anticipation est la règle et je compte sur l’Etat pour accompagner les villes dans cette perspective.

Cette nouvelle urbanité s’inscrira évidemment dans le maintien du cadre de vie villiérain. Le territoire dispose en effet d’atouts naturels exceptionnels et il conviendra de les valoriser, à l’échelle métropolitaine.   

 

Signature-accord-cadre-21-03-2012-1185-bis.JPG

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Mairie

Repost 0
Commenter cet article