Publié le 10 Septembre 2015

La gare de Villiers-Le Plessis illustre l’abandon dans lequel les usagers des transports sont laissés.

  • Des possibilités insuffisantes de stationnement qui engorgent tout le quartier et les rues avoisinantes
  • Un manque criant de personnel qui contraint les usagers (15.000 le matin, autant le soir) à subir de longues files d’attente et à se rendre désormais à Noisy-le-Grand pour acheter des billets grandes lignes.
  • Un climat d’insécurité qui a obligé la ville à faire appel à une société privée pour assurer la sécurité des usagers.
  • Des conditions de transports par bus où les passagers sont obligés de s’entasser faute d’un réseau satisfaisant

Cette situation, l’exécutif Régional ne l’a pas prise en compte, pas plus qu’il n’a anticipé les enjeux pour les années à venir, que ce soit sur les réseaux existants ou ceux à venir, dans le cadre du Grand Paris Express.

  • La ligne 14, le prolongement à l’ouest de la ligne E, la situation de la ligne A, les retards dans les travaux, les problèmes d’interconnexion……

Nous avons décidé d’aborder tous ces sujets ce jeudi matin avec Vincent Jeanbrun : porte-parole de Valérie Pécresse, Maire de l’Hay-les-Roses, Marie Carole Ciuntu et Laurent Lafon, nos têtes de liste pour les régionales dans le Val-de-Marne, maires de Sucy et Vincennes.

J'ai personnellement abordé les thématiques intéressant les usagers de cette gare :

  • Retard dans les travaux du Métro Grand Paris Express :

La loi du 3 juin 2010 que j’ai rapportée à l’Assemblée fixant un calendrier précis et avait prévu le financement des travaux. Valérie Pécresse avait commencé à attirer l’attention sur les retards à l’occasion de la campagne des départementales. Malgré les dénégations de la gauche, les faits lui ont malheureusement donné raison. Que va nous annoncer le gouvernement après les Régionales ?

  • Correspondance gares RER / Métro Grand Paris Express :

Je me suis battu pour obtenir une gare du Grand Paris Express qui se situera au milieu d’un nouveau quartier et d’un centre d’affaires et de congrès. Située sous la ligne RER, il était évident qu’il fallait créer une gare RER, à mi-chemin entre la gare de Villiers où nous sommes et celle des Boullereaux.

Il est proprement ahurissant que la correspondance entre les 2 gares ne soit pas prévue au moment de leur ouverture !

Elle permettrait aux milliers de voyageurs venant de Seine et Marne de bénéficier d’une correspondance rapide et ferait de ce pôle multimodal le plus important du Val-de-Marne.

Au lieu de cela, on nous promet deux gares juxtaposées sans lien entre elles.

  • L’interopérabilité des titres de transports :

Il faut la mettre en œuvre avec le billet unique métro / RER/ Métro du Grand Paris Express, et ce dès la mise en circulation du nouveau métro.

Conférence de presse pour les élections régionales de 2015 - Situation des transports franciliensConférence de presse pour les élections régionales de 2015 - Situation des transports franciliensConférence de presse pour les élections régionales de 2015 - Situation des transports franciliens

Voir les commentaires

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0

Publié le 10 Septembre 2015

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0

Publié le 2 Septembre 2015

Bonne rentrée!

Le 1er septembre, les écoles villiéraines ont accueilli tous les écoliers et les équipes pédagogiques pour cette nouvelle année scolaire.

L'équipe municipale a assisté tout au long de cette journée dans l'ensemble des structures au retour des élèves dans les classes.

L'occasion m'est donnée de rendre hommage une nouvelle fois à l'ensemble de services municipaux qui ont œuvré tout au long de l'été pour réaliser les travaux indispensables au bon déroulement de la vie des écoles.

C'est près de 500 000 € que la ville a investi pour l'ensemble des travaux dont voici quelques exemples :

Maternelle E. Herriot : peinture du réfectoire de la maternelle ; Elémentaire J. Jaurès : clôture des espaces verts ; Jean Renon : peinture du réfectoire de la maternelle ; Elémentaire L. Dauer et J. Ferry : entretien des sols ; équipements sportifs municipaux : réparation et entretien espaces verts.....

Bonne rentrée!
Bonne rentrée!
Bonne rentrée!
Bonne rentrée!
Bonne rentrée!
Bonne rentrée!
Bonne rentrée!

Voir les commentaires

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2015

Retrouvez le dossier spécial Villiers-sur-Marne de la revue Objectif Grand Paris n°10 - juin/juillet/août 2010

Villiers-sur-Marne au coeur de l'actualité du Grand Paris

Emploi, aménagement et cadre de vie, Villiers-sur-Marne s'inscrit pleinement dans le Grand Paris!

Voir les commentaires

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0

Publié le 20 Juillet 2015

Le 16 juillet 2015, le Préfet de Région a officiellement présenté la carte des territoires en Ile-de-France.

Les territoires sont circonscrits à l'intérieur des limites départementales, sans aucune prise en compte des projets comme des réalisations des Maires déjà engagées n'écoutant que les seuls Présidents des Conseils Départementaux, jaloux de leurs prérogatives, alors même que, dans l'Ouest de l'Ile-de-France, les frontières départementales ont été abolies afin de tenir compte de la réalité des territoires.

Ainsi, pour le seul département du Val-de-Marne :
- le territoire de l'ACTEP a-t-il été arbitrairement coupé en deux, anéantissant d'un coup 15 années de partenariat entre les maires qui ont su travailler utilement pour leurs populations, dépassant les clivages politiques. Aujourd'hui, ce territoire, vidé de sa substance, n'a plus d'ACTEP que le nom.
- les Contrats de développement territoriaux (CDT) déjà signés ne devaient pas être "détricotés" par ce découpage. Or, le CDT Marne et Bois, qui regroupe les communes de Fontenay, le Perreux, Nogent, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne et Rosny-sous-Bois, ainsi que la CA de la Vallée de la Marne, est lui aussi scindé en deux. De même, la ville de Chennevières, engagée depuis près de 5 ans avec Bry, Villiers et Champigny autour d'un projet d'aménagement lié au Grand Paris, se trouve désormais séparée de ces 3 communes. Enfin, ce redécoupage conserve l'intégrité des communautés d'agglomération et de communes alors mêmes que ces structures sont appelées à disparaître le 1er janvier prochain. Comprenne qui pourra!
- la ville de Saint-Maur, naturellement tournée vers le sud et qui avait émis le souhait d'y être rattachée (proximité du port de Bonneuil, partenariats avec les villes de Marolles-en-Brie via le centre équestre et de Sucy-en-Brie par le stade Paul Meyer) est intégrée au territoire "ACTEP" alors qu'elle n'en a jamais été membre.
- les villes de Villeneuve-Saint-Georges et Valenton, qui souhaitaient être rattachées au territoire d'Orly, sont "mariées" malgré elles avec les communes de Plaine Centrale, du Plateau Briard et du Haut Val-de-Marne, également contre la volonté de ces collectivités.

Il n'a pas non plus été tenu compte des opinions exposées par les élus dans le cadre d'une pseudo-concertation, véritable écran de fumée qui masque en réalité une opération politicienne orchestrée en faveur du PS, laminé dans les urnes mais qui pourra ainsi continuer à s'approprier, de la façon la plus malhonnête et anti-démocratique qui soit, des petits pouvoirs locaux.
Ce charcutage démontre en effet la volonté du Parti Socialiste, de garder ses fiefs électoraux plutôt que de défendre l'intérêt des populations et les projets sur lesquels les élus du département ont su travailler en totale intelligence, au delà de leurs convictions politiques.

Au delà de l'usine à gaz que constitueront la Métropole et les Territoires, qui engendreront à la fois des coûts supplémentaires pour les finances publiques et éloigneront les citoyens de leurs élus locaux, le gouvernement socialiste montre son vrai visage, celui du cynisme, de l'arrogance et d'une véritable vision totalitaire.

Après avoir décidé d'asphyxier financièrement les communes en leur faisant subir, par lâcheté, les décisions qu'il est incapable de s'appliquer à lui-même, il a décidé aujourd'hui de piétiner sans vergogne la légitimité d'élus désignés démocratiquement de même que le sacro-saint principe de libre administration des collectivités, pourtant inscrit dans notre Constitution.

A quelques mois des élections régionales, le PS prouve qu'il est définitivement déconnecté de la réalité du terrain, des électeurs et qu'il s'éloigne dangereusement du champ démocratique.

"L'Ile-de-France" humaine" prônée par Claude Bartolone, candidat par défaut après le piteux retrait du Président sortant n'est en fait qu'une machine technocratique au service exclusif d'une formation politique à la dérive.

Carte des territoires proposés par l'Etat

Carte des territoires proposés par l'Etat

Voir les commentaires

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0

Publié le 10 Juin 2015

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Assemblée nationale

Repost 0

Publié le 5 Juin 2015

Le programme de la journée du vendredi 5 juin 2015!
Le programme de la journée du vendredi 5 juin 2015!

Le programme de la journée du vendredi 5 juin 2015!

Voir les commentaires

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0

Publié le 27 Mai 2015

Conseil municipal spécial sur le Contrat de développement territorial des Boucles de la Marne

Jeudi 21 mai, le Conseil municipal a adopté le Contrat de développement territorial (CDT) des Boucles de la Marne et m'a autorisé à le signer avec mes homologues de Bry-sur-Marne et Champigny-sur-Marne.

Par ailleurs, il m'a autorisé à m'engager, auprès des mêmes villes dans une convention partenariale relative à l'emploi qui répond à la volonté des signataires de mettre en place une politique locale emploi/formation au sein de l‘ensemble des projets développés dans le cadre de ce CDT.

Enfin, nous avons adopté un voeu relatif à l'Opération d'Intérêt National que prépare le gouvernement et dans laquelle sont ciblés des sites à fort potentiel de création de logements, et ce, en dépit du travail de concertation mené avec les élus locaux notamment lors de l'élaboration du CDT.

Conseil municipal spécial sur le Contrat de développement territorial des Boucles de la Marne

Voir les commentaires

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0

Publié le 24 Mai 2015

Rédigé par JA BENISTI

Publié dans #Assemblée nationale

Repost 0

Publié le 21 Mai 2015

Mercredi 20 mai 2015, avec Monsieur Nicolas SARKOZY, Président de la République et Monsieur Bernard CAZENEUVE, actuel Ministre de l'Intérieur nous avons rendu hommage à Aurélie Fouquet, Policière municipale à Villiers-sur-Marne, victime du devoir.

En présence de sa familles, de ses collègues, de nombreuses délégations de police nationale et municipale et des Villiérains venant lui rendre hommage, j'ai évoqué son souvenir avec la même émotion qu'il y a cinq ans. A la fin de mon discours et à la demande de sa mère, j'ai lu une lettre qu'elle a écrite.

Toutes nos pensées se sont aussi naturellement tournées ce jour là, vers les proches de Clarissa Jean-Philippe, Policière municipale, tombée le 8 janvier 2015 à Montrouge.

Hommage à Aurélie Fouquet - 20 mai 2015Hommage à Aurélie Fouquet - 20 mai 2015
Hommage à Aurélie Fouquet - 20 mai 2015Hommage à Aurélie Fouquet - 20 mai 2015

Discours pour l'hommage rendu à Aurélie Fouquet

Voir les commentaires

Rédigé par JA BENISTI

Repost 0